Tableau 21795  > Suivre
Partager :
Facebook
Publié le 04/02/13


La Bretagne, région pionnière de l'économie maritime


La Bretagne d√©ploie un dispositif d'envergure lors du salon Euromaritime, du 5 au 7 f√©vrier, Porte de Versailles √† Paris. Le cluster industriel Bretagne P√īle Naval (BPN) et Bretagne D√©veloppement Innovation (BDI) assureront, avec le concours du P√īle Mer Bretagne, la promotion de la r√©gion et de ses entreprises, notamment pour les fili√®res naval et EMR. Preuve suppl√©mentaire du dynamisme de ces fili√®res, BPN et 7 entreprises membres du cluster signeront, √† l'occasion de cette premi√®re √©dition d'Euromaritime, la Charte des Relations Inter-Entreprises du minist√®re du redressement productif.

Euromaritime : promouvoir les compétences, saisir des opportunités
En tant que grand rendez-vous des professionnels europ√©ens de l'√©conomie de la mer, Euromaritime offre √† la Bretagne une nouvelle occasion de faire la d√©monstration de son savoir-faire dans les fili√®res naval, EMR et Oil & Gas en Bretagne. A cet effet, les 100m¬≤ du pavillon aux couleurs de la Marque Bretagne seront anim√©s par Bretagne P√īle Naval et 9 entreprises adh√©rentes du cluster qui y pr√©senteront leurs r√©alisations et leurs projets : Orolia, Sofresid, Leroux & Lotz Timolor, Ateliers Normand, LGM, Maac-Hydraulic, Sibiril, SPRD-Jencyel et SOBEC. En parall√®le, le P√īle Mer Bretagne pr√©sentera les travaux d√©velopp√©s par ses entreprises adh√©rentes.

Signature de la Charte des Relations Inter-Entreprises : un engagement gagnant-gagnant
Le mardi 5 f√©vrier √† 15h00 (stand Bretagne F17-F25), en signant avec Pierre Pelouzet, M√©diateur National des Relations Inter-entreprises, la Charte des Relations Inter-Entreprises, Bretagne P√īle Naval et 7 de ses membres (Launaval, Meca Diesel, Navtis, SNEF, SOBEC, Sofresid, SPRD) confirmeront leur engagement pour le d√©veloppement d'une fili√®re o√Ļ respect et confiance sont facteurs de progr√®s, tant pour les grands donneurs d'ordres que pour les PME-TPE qui font la richesse et l'originalit√© de la fili√®re bretonne.

La filière navale en Bretagne : un gage d'expérience et de fiabilité
La filière navale est une composante majeure de l'économie de la Bretagne. Solidement structurée par un réseau d'acteurs composé de grands donneurs d'ordres et de sous-traitants de plus petites tailles (équipementiers, entreprises de services….), elle dispose d'un potentiel unique pour développer des compétences à forte valeur ajoutée et favoriser ainsi l'ouverture de nouveaux horizons technologiques et économiques.
Sur l'ensemble de son territoire, la Bretagne présente un maillage dense de professionnels, civils et militaires, de la construction et réparation navales (pêche, plaisance, océanographie, transport). S'appuyant sur l'efficacité et la disponibilité d'un appareil logistique de premier ordre (7 sites industriels équipés d'infrastructures portuaires performantes), ces professionnels sont en mesure de proposer une réponse globale aux besoins les plus spécifiques d'un secteur en pleine mutation.

De la construction navale aux EMR
Sur les bases d'une fili√®re maritime solidement construite autour de la construction navale, la Bretagne s'est lanc√©e dans le d√©fi des EMR. Face aux enjeux de la probl√©matique √©nerg√©tique (r√©duction des consommations, s√©curisation des approvisionnements, √©mergence des √©nergies durables), la Bretagne r√©unit l'ensemble des conditions essentielles au d√©veloppement de ces nouvelles technologies : conditions naturelles, capacit√©s industrielles et comp√©tences en recherche et innovation. Avec 2 sites d'essais et 4 fermes pilotes, dont le site de Paimpol-Br√©hat o√Ļ la 1√®re hydrolienne de France a √©t√© immerg√©e en octobre 2011, la Bretagne confirme son statut de r√©gion pionni√®re en mati√®re d'√©nergies marines renouvelables et accueille, les 10 et 11 avril prochains, la convention international Thetis-EMR.

L'innovation, moteur de diversification
Les 148 acteurs (entreprises, équipes de recherche, centres de ressource et structures d'accompagnement) de la filière construction et réparation navales en Bretagne sont engagés dans une véritable dynamique de diversification afin de répondre aux évolutions de la filière : émergence de projets porteurs (EMR, Oil & Gas), soutien aux programmes de recherche sur les technologies d'avenir (numérique, nouveaux matériaux), mutualisation des moyens, développement de l'offre de formation (tous métiers, tous niveaux), investissements structurels (construction de modules offshore / EMR). La Bretagne se donne les moyens de ses ambitions : renforcer sa position de partenaire incontournable de l'économie maritime mondiale.

Téléchargez le dossier

Commenter

Partager :
Facebook
Commentez La Bretagne, région pionnière de l'économie maritime
Pour poster un tweet, cliquez sur l'oiseau. Gardez le lien vers la page foxoo.
Pour commenter ou répondre, cliquez sur la zone date-heure du tweet.