Tableau 23176  > Suivre
Partager :
Facebook
Publié le 03/05/12


Métamorphose de la figure du trickster dans la musique afro-américaine

Evènement passé.

Le samedi 12 mai 2012 à Paris (75).

En écho à l’Exposition Les Maîtres du désordre trois auteurs de la revue Volume ! présentent le dernier numéro intitulé : « Sex sells, blackness too ? » Depuis les années 1990, les cultures populaires noires jouissent d’une reconnaissance artistique et commerciale sans précédent. Quelles places occupent les représentations de l’Autre, du corps, des femmes et de la « race » dans ces productions culturelles hautement médiatisées ?


Les invités de cette table ronde débatent plus spécifiquement du trickster, figure mythique afro-américaine, qui resurgit notamment dans la culture hip hop au travers de la figure du gangster. Avec Emmanuel Parent, Franck Freitas et Christian Béthune. Emmanuel Parent, EHESS, membre du comité de rédaction de Volume ! la revue des musiques populaires. Franck Freitas, chercheur en sciences politiques. Christian Béthune, chercheur associé au CIEREC (université Jean Monnet de St-Etienne/ université de Lyon) a récemment publié Le rap une esthétique hors la loi (Autrement 2003) ; Pour une esthétique du rap (Klincksieck 2004) ; Le Jazz et l’Occident (Klincksieck 2008).

Métamorphose de la figure du trickster dans la musique afro-américaine
Samedi 12 mai 2012 à 17h
Musée du quai Branly
37 quai Branly
75007 Paris


En savoir plus
Partager :
Facebook