Tableau 23176  > Suivre
Partager :
Facebook
Publié le 22/05/12


Exu de Jean-Michel Basquiat

Paris.

Exu, appelé Eshu ou encore Legba, est une figure incontournable du vodun haïtien issue des traditions religieuses africaines. On raconte qu’à l’origine des temps, Exu, et d’autres dieux vodun comme le chien, vivaient en bonne entente. Mais Exu devint jaloux des pouvoirs du chien, capable de voir le monde invisible. C’est ainsi qu’il tend un piège à celui-ci en en l’invitant à dîner chez lui.




Au moment où le chien lui précise, comme le veut la coutume, ce qu’il souhaite manger, Exu dit que son ventre (factice) contient précisément ce dont le chien a envie. Pour le prouver, son épouse l’éventre et fait apparaître le plat demandé sous les yeux ahuris du chien. Celui-ci, à son tour, convie son rival et répète le même scénario. Mais le « miracle » ne se reproduit pas. Avant que le chien ait le temps de comprendre son erreur, Exu lui tranche la tête et la pose sur la sienne.

Depuis ce jour, Exu est capable de voir le monde invisible et il est souvent représenté avec une tête de chien. Associé au Diable par les églises chrétiennes en raison de sa valence maléfique, Exu peut être comparé à Hermès dont la tâche consiste à transmettre à l’oracle Ifa les questions des hommes. Mais il a son mot à dire sur la missive qu’il transporte, au point d’en modifier parfois le contenu ou le destinataire. S’il n’en fait qu’à sa tête, c’est en réalité pour mettre à l’épreuve la sincérité des gens qui le sollicitent. Être malicieux, rusé et imprévisible, il est le régulateur du cosmos, l’ouvreur des barrières. La zizanie qu’il provoque permet ainsi de révéler leurs véritables intentions. Jean-Michel Basquiat (1960-1988) d’origine haïtienne, est imprégné de culture vaudou. Dans son tableau, Exu apparaît sous les traits d’un dieu cornu.

Exu de Jean-Michel Basquiat
Musée du quai Branly
37 quai Branly
75007 Paris

TĂ©l. : 01 56 61 70 00

En savoir plus
Partager :
Facebook