Tableau 23176  > Suivre
Partager :
Facebook
Publié le 27/09/12


Exposition Aux sources de la peinture aborigène Australie – Tjukurrtjanu

Evènement passé.

Du 9 octobre 2012 au 20 janvier 2013 à Paris (75).

Poursuivant sa dynamique de présentation des arts d’Australie, initiée dès l’ouverture du musée avec notamment la commande de plafonds aborigènes qui habillent le bâtiment Université, le musée du quai Branly présente, pour la première fois en Europe, un mouvement artistique majeur, né en 1971, dans la communauté de Papunya, au coeur du Désert Central australien. En transposant sur des panneaux de bois recyclés les motifs de peintures rituelles éphémères, les artistes aborigènes de Papunya créèrent un art d’une étonnante invention formelle, saturé de sens.


Ces oeuvres changèrent la manière d’appréhender le territoire et de concevoir l’histoire de l’art australien. Peintes sur des morceaux de panneaux recyclés, les premières oeuvres frappent par leur intensité brute, la plénitude du geste et leur énergie visuelle. Se confrontant à de nouveaux matériaux ---- crayons, pinceaux, peintures émaillées et acryliques ---- les artistes transposèrent leurs dessins archétypaux sur des panneaux rectangulaires ou carrés. Ces premiers tableaux, peu nombreux, rendirent palpable et permanent un art éphémère autrefois lié aux sites cérémoniels. Les tableaux sont de ce fait investis d’un pouvoir rituel et solennel. Avec plus de 200 peintures et près de 70 objets, l’exposition présente les sources iconographiques et spirituelles du mouvement de Papunya Tula et retrace son évolution depuis les premiers panneaux jusqu’aux grandes toiles du début des années 80.

Plus de détails sur l Exposition Aux sources de la peinture aborigène Australie – Tjukurrtjanu

Exposition Aux sources de la peinture aborigène Australie – Tjukurrtjanu
Du 09 octobre 2012 au 20 janvier 2013
Galerie Jardin
Musée du quai Branly
37, quai Branly
75007 Paris



En savoir plus
Partager :
Facebook