Eric Enderlin, poète  > Suivre
Partager :
Facebook
Publié le 03/12/12


Le Barde de Gascogne vous donne l’Extrême-onction !


Dans ses imaginaires poétiques, Eric ENDERLIN, "ministre de la Poésie", vous enivrera avec ses averses de vers et ses ondées de rimes au travers de son dernier ouvrage intitulé « Extrême-onction » (Editions du Paradis). Pourquoi un titre aussi évocateur pour ce recueil ? Son auteur répond qu'il s'estime au bout d'un cheminement personnel et qu'il lui faut découvrir ou redécouvrir de nouvelles sources d'inspiration. Moins véhément dans ses propos, il adopte une certaine douceur dans sa manière de retranscrire sa pensée poétique. Explorateur et glorificateur du coeur des mots, il embellit à profusion, par de florissantes couleurs, la profondeur des sentiments et des senteurs. Sa poésie, à la fois dépouillée et recherchée, urbaine et champêtre, futile et profonde, est aussi une « poésie champagne », pétillante et pleine de fraîcheur.


Eric ENDERLIN, qualifié de "barde de Gascogne", "troubadour", "prince de l'enluminure versifiée" ou "mousquetaire des mots", se revendique « poétiquement incorrect ». Il définit sa poésie comme la « poésie de l'hérésie », celle qui vous passionne ou que vous détestez allégrement. ENDERLIN l'Enchanteur entraînera le lecteur sur des chemins très différents comme la vie, la religion, l'argent, la beauté des paysages, l'histoire, la justice, la mort ou la bonne chère, sans oublier l'hommage qu'il rend à David Vincent, le héros de la série « Les Envahisseurs ». « Extrême-onction » (Editions du Paradis) est un recueil de 27 textes où l'on retrouvera ce qui fascine, illumine, amuse, contrarie ou révolte cet arbre à poèmes atypique. A découvrir sur passiondulivre.com et lechoixdeslibraires.com .



Partager :
Facebook