Tableau 25065  > Suivre
Partager :
Facebook
Publié le 22/10/12


Hommage de Zurab Tsereteli aux Pères fondateurs de l'Europe

Scy-Chazelles (Moselle).

Patrick WEITEN, Président du Conseil Général de la Moselle, a présidé la cérémonie de présentation d'une sculpture intitulée "Hommage aux Pères fondateurs de l'Europe" le samedi 20 octobre 2012, place de l'Europe à Scy-Chazelles, en face de la Maison de Robert Schuman. Cette sculpture est une oeuvre de l'artiste russe Zurab TSERETELI, Président depuis 1997 de l'Académie des Beaux-Arts de Russie et Directeur du Musée d’Art Moderne de Moscou.




Photo : Patrick WEITEN, Président du Conseil Général de la Moselle, et Zurab TSERETELI, artiste, Président depuis 1997 de l'Académie des Beaux-Arts de Russie et Directeur du Musée d’Art Moderne de Moscou

Cet ensemble représente Robert Schuman, Alcide de Gasperi, Konrad Adenauer et Jean Monnet. L’artiste a ainsi souhaité rendre hommage à la démarche des quatre principaux initiateurs de la construction européenne, grâce auxquels notre continent vit dans un contexte de paix depuis plus de 60 ans.

De facture classique et très réaliste, la sculpture en bronze représente en pied les quatre Pères de l’Europe. L’ensemble mesure 260 cm de hauteur (230 cm hors socle). Ce groupe de statues repose sur une dalle circulaire en bronze d’un peu plus de 4 mètres de diamètre, sur laquelle sont apposées les étoiles du drapeau européen.

Aux pieds des quatre statues est déroulée une carte imitant un parchemin. Elle indique le titre de l’oeuvre et représente l’Europe, en distinguant les pays d’origine des quatre hommes d’Etat.

Dans une démarche de réciprocité, le Conseil Général de la Moselle a offert à la Ville de Tambov une sculpture réalisée par l’artiste mosellan Paul Flickinger, fils de "Malgré-Nous", en hommage à l'amitié entre la France et la Russie et entre la Moselle et Tambov. Cet échange s'inscrit dans le cadre des échanges culturels entre la France et la Russie.

L'ARTISTE
Zurab Konstantinovitch Tsereteli est né le 4 janvier 1934 à Tbilissi en Géorgie. Ce sculpteur russe est également peintre, architecte et décorateur. Il est considéré comme l'un des artistes contemporains les plus importants à l'heure actuelle. Son travail est orienté vers le futur. Il se concentre sur les relations internationales, les nouvelles idées et les inventions.

Zurab Tsereteli est président de la Fondation internationale de Moscou pour appuyer l'UNESCO, de l'Académie des beaux-arts russes, de la Chair internationale de l'UNESCO pour les beaux-arts et du Centre international du design. Très actif pour la promotion de la culture et des projets artistiques, il organise des expositions qui lui permettent de récolter des fonds pour les projets de l'UNESCO, dont il est Ambassadeur depuis 1998. Il est en effet très préoccupé par le futur des jeunes et des enfants.

Dans le cadre de l'année France-Russie, il a été promu en février 2010 chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur. Cette décoration prestigieuse lui a été attribuée par le Président Nicolas Sarkozy pour son action en faveur de la France et son attachement à ce pays. Membre correspondant de l’Académie française des beaux-arts, il est aussi Officier des Arts et des Lettres et titulaire de la croix du Combattant volontaire de la Résistance et de la Grande médaille de Vermeil de Paris.

Zurab Tsereteli a été élu en avril 2002 correspondant de l’Académie des Beaux-Arts, section de sculpture. Il est connu pour ses sculptures monumentales : le mémorial de la Victoire (142 m) et la statue de Pierre le Grand (94 m) à Moscou, ses statues Place du Manège à Moscou.


QUELQUES-UNES DE SES OEUVRES
1990 : sculpture utilisant des morceaux d'anciens missiles Pershing américains et SS 20 soviétiques, appelée "Le Bien vainc le Mal" . Il se trouve au pied du bâtiment des Nations unies à New York. Cette sculpture en bronze de 12 mètres de haut et de plus de 40 tonnes représente Saint Georges combattant le dragon de la guerre nucléaire.
1997 : monument "300 ans de la flotte russe ou Pierre le Grand", Moscou.
1994 : composition sculpturale « Naissance du Nouvel Homme » dédiée à Christophe Colomb, UNESCO, Place Fontenoy, Paris.
2003 : sculpture d'Honoré de Balzac à Agde.
2006 : sculpture de Jean-Paul II à Ploërmel (Morbihan).
2010 : sculpture représentant les quatre mousquetaires, offerte à Aymeri de Montesquiou, sénateur du Gers et descendant du célèbre d'Artagnan, installé en août devant la cathédrale Saint-Pierre de Condom (Gers).
2012 : le 12 février 2012, la ville de Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée), s'est vu offrir par l'artiste une statue de Marina Tsvetaïeva. Poète russe, elle séjourna dans la commune d'avril à septembre 1926.

VERBATIM
Patrick WEITEN, Président du Conseil Général de la Moselle : "Ce lieu est marqué de l’empreinte d’un homme, Robert Schuman, dont la vie a été une incessante quête d’unité et d’entente entre les nations et les peuples, par-delà les épreuves de histoire. Car c’est bien le sens et l’esprit de cette cérémonie qui s’inscrit dans la continuité de celle de Tambov où, en août dernier, une importante délégation mosellane était chaleureusement reçue sur une terre symbole des tragédies du XXème siècle et exprime également une volonté de se projeter dans un nouvel avenir.

Je souhaite à cet égard remercier solennellement, au nom du Conseil Général de la Moselle, la Fédération de Russie, ses représentants diplomatiques et consulaires, de même que les autorités de l’Oblast et des communes de Tambov et Kirsanov avec lesquelles nous avons noué de fructueux contacts.

Je salue le très généreux geste de l’artiste Zurab Tsereteli, Président de la prestigieuse Académie des Beaux-Arts de Russie, qui, fort de l’amitié qui le lie à son confrère mosellan Paul Flickinger, s’est employé avec la maîtrise et l’expérience qui caractérisent son oeuvre, à modeler dans le bronze ce groupe de sculptures que nous venons de dévoiler. Il consacre ainsi, d’une manière hautement symbolique, les relations qui se sont tissées, et continuent de l’être, entre la Moselle et la Fédération de Russie, sous le signe de l’Europe.

Car si nous sommes rassemblés aujourd’hui, c’est précisément pour rendre hommage à ces hommes, à ces Pères fondateurs qui, malgré les pesanteurs de leur temps et les risques qu’ils encouraient, ont donné corps à leur vision d’une Europe unie fondée sur des valeurs communes, des objectifs concrets et une méthode pragmatique.
Ce sont ces hommes, cher Maître, que vous avez su, par la grâce de votre talent créatif et votre savoir-faire, saisir dans la juste expression de leurs personnalités respectives. Que des hommes aux tempéraments si différents aient pu s’accorder sur un projet aussi fondamental nous permet de penser que la ténacité, l’intelligence et le courage politiques peuvent triompher de tous les obstacles.
"









Scy-Chazelles (57)

En savoir plus
Partager :
Facebook