Musée de l'Imprimerie  > Suivre
Partager :
Facebook
Publié le 06/07/15


SCOOP : une histoire graphique de la presse

Evènement passé.

Du 8 octobre 2015 au 31 janvier 2016 à Lyon (69).

En 2008, Bernard Gelin, collectionneur lyonnais, faisait don au Musée de l’imprimerie et de la communication graphique d’un ensemble de 30 000 journaux quotidiens et périodiques, français et étrangers, du XVIIe au XXe siècle.
Une aubaine pour le Musée puisque l’ensemble comprend des exemplaires des tout premiers journaux français et qu’il est particulièrement étoffé pour les périodes cruciales de l'histoire de France, marquées par une intense effervescence de la presse, telles que la Révolution française, celle de 1848, la Commune de Paris, les Grandes Guerres...
Outre l’intérêt de redécouvrir, au fil de ces journaux, les événements qui ont marqué l’histoire, l’intérêt de cette collection exceptionnelle est d’évoquer l’évolution graphique de ce produit éditorial particulier qu’est le journal. Entre les premières gazettes, qui ressemblent trait pour trait à une page de livre, et l’écran de notre tablette où l’actualité s’affiche désormais plusieurs fois par jour, les journaux ont été à l'avant-garde de tous les bouleversements de l’imprimerie. Ils se sont transformés en fonction de critères techniques mais aussi économiques, sociaux et culturels. Ils ont recherché et souvent provoqué les innovations de la chaîne graphique afin d’être tirés plus rapidement, devenir plus attractifs, mieux illustrés, bref, pour devenir un produit éditorial à part entière.
La richissime collection de Bernard Gelin permet également de montrer l’évolution des métiers liés à la presse, des premiers « gazetiers » au journaliste naissant, du patron de presse à la constitution de groupes dont l’objectif est parfois la diversification des produits autant que la production de l’information. Imprimeurs sur presse à bras, sur presse métallique ou à vapeur, linotypistes, metteurs en page, rotativistes, traversent aussi l’exposition, évoquant la diversité des métiers chez les ouvriers du livre à toutes les époques.
C’est cette façon de regarder l’histoire de la presse qui constitue le « scoop », en invitant nos visiteurs à passer de l’autre côté de la page, pour mieux comprendre les arcanes, de plomb et d’encre, parfois de sang, du quatrième pouvoir
Le commissariat de l’exposition a été confié à Gilles Feyel, professeur émérite des Universités, grand spécialiste de l’histoire des médias, du journalisme et de l’imprimerie. Il est bien sûr assisté de Bernard Gelin, qui a largement contribué à la documentation du fonds qu’il a donné au Musée.







13 rue de la Poulaillerie
69002 Lyon



Commenter

Partager :
Facebook
Commentez SCOOP : une histoire graphique de la presse
Pour poster un tweet, cliquez sur l'oiseau. Gardez le lien vers la page foxoo.
Pour commenter ou répondre, cliquez sur la zone date-heure du tweet.